0007

0007 | Systèmes des Objets 1 | 2013 | recherche | Paris | 90 m²

1/1

Systèmes des Objets 1

2013

recherche

Paris

90 m²

Le Terrain

 

Si Systèmes des objets est une réponse à la nécessité de scénographier événements et manifestations culturelles dans un espace et un temps donné, le projet est avant tout une recherche autonome, une expérience pédagogique sur l’espace et son occupation.

Chaque édition fait intervenir des protagonistes différents : étudiants en architecture, élèves de lycée, architectes, et visiteurs. Le protocole du projet est basé sur l’utilisation d’un matériau unique (panneau de polystyrène extrudé) empilé, découpé, usiné, collé, etc. pour produire dispositifs et objets.

L’expérience menée est une parenthèse temporelle durant laquelle il est rendu possible de mettre en question différents aspects du travail de l’architecte, tant sur des problématiques de conception (intuition, réplique, déplacement, échelle…) que de réception (appropriation, transformation, référence…)

L’action de donner à voir les processus de conception et de fabrication de l’architecture permet à la fois de questionner la pratique elle-même, de partager ses hésitations et ses réussites et de multiplier la recherche formelle et spatiale face à un public d’usagers. L’expérience est rendue possible par son cadre institutionnel, hors des contraintes propres à la « pratique quotidienne de l’architecture ».

 

« If we want to respond to the multiplicity in which society manifests itself we must liberate form from the shackles of coagulated meanings. We must continuously search for archetypal form which, because they can be associated with multiple meaning, can not only absorb a programme but can also generate one »

Heman Hertzberger, Lessons for students in architecture, 1991

 

Premier volet de Systèmes des Objets, Le Terrain est un workshop initié par Adrien Durrmeyer et Max Turnheim dans la galerie de l’École Spéciale d’Architecture de Paris. Un mois durant, se succèdent conférences, tables rondes et différents ateliers de projet, de fabrication et de recherche théorique. La scénographie s’appuie sur cette diversité pour épuiser les possibilités d’occupation de l’espace. 

 

- Commissariat : Adrien Durrmeyer, Max Turnheim

- Production : Leïla Colin-Navaï

- Intervenants : David Apheceix, Damien Aresta, Charles Aubertin, Reza Azard, Gianfranco Bombaci, Gregory Castéra, Sébastien Chabbert, Anne Chaniolleau, Sébastien Cherruet, Matteo Costanzo, Nicolas Couturier, Camille Dupont, Elias Guenoun, Anne Holtrop, Samuel Jaubert De Beaujeu, Benjamin Lafore, Cédric Libert, Eva Maloisel, Sébastien Marot, Sébastien Martinez Barat, Can Onaner, Baron Osuna, Brent Patterson, Jean-Christophe Quinton, Thomas Raynaud, Nicolas Simon, Sandra Terdjman

- Participants : Daniel Abreo, Benjamin Alezraa, Malk Amloul, Deniz Basman, Eglantine Beau, Robin Bel, Arthur Biasse, Margaux Bordet, Alexandre Boulé, Armelle Breuil, Adèle Breux, Pauline Charles, Théophile Chaudieux, Felix Chicoteau, Nhaila Chin Foo, Salima El Amrani, Gilles Emmanuel Colomb, Christophe Cormy, Quentin Dejonghe, Martin Detoeuf, Paul Devarrieux, Dorothée Domini, Ophélie Dozat, Lucien Dumas, Hugo Enlart, Kenza Faid, Edouard Fosse, Paul Gard-Baholet, Hadrien Gauthier, Lisa Germain, Thomas Giroud, Lola Givdicelli, Marie Gobin, Gerta Heqimi, Paula Jurack, Fériel Landie, Natacha Langevin, Pauline Laplaige, Joséphine Larere, Fanny Laulaigne, Henri-Pierre Lecluse, Delphine Lewandowski, Paul-Antoine Lucas, Cyrus Marion-Ardelen, Misk Merrari, Miryam Mliki, Sanae Nejjari, Charles Ober, Rebecca Perret, Hortense Prot, Babacar Sadikk Fall, Aurélie Selin, Calin Segal, Myriam Seror, Manon Soultanian, Pauline de Vathaire, Hasti Vigi Goudarzi, Joaquin Villalba, Jordan Zekri, Teng Zeng, Selma Zoubeid

type :

recherche

programme:

production de dispositifs spatiaux temporaires en résidence

commande : commande directe
client :  École Spéciale d’Architecture
lieu :  Galerie Spéciale, ESA, Paris, France
statut : réalisé
surface : 90 m²
coût : 3 000 € 
date : 

2013

crédit photo :

Peaks