0049

0049 | Systèmes des Objets 4 | 2016 | recherche | Hyères | 600 m²

1/1

Systèmes des Objets 4

2016

recherche

Hyères

600 m²

Villa Noailles

 

Si Systèmes des objets est une réponse à la nécessité de scénographier événements et manifestations culturelles dans un espace et un temps donné, le projet est avant tout une recherche autonome, une expérience pédagogique sur l’espace et son occupation.

Chaque édition fait intervenir des protagonistes différents : étudiants en architecture, élèves de lycée, architectes, et visiteurs. Le protocole du projet est basé sur l’utilisation d’un matériau unique (panneau de polystyrène extrudé) empilé, découpé, usiné, collé, etc. pour produire dispositifs et objets.

L’expérience menée est une parenthèse temporelle durant laquelle il est rendu possible de mettre en question différents aspects du travail de l’architecte, tant sur des problématiques de conception (intuition, réplique, déplacement, échelle…) que de réception (appropriation, transformation, référence…)

L’action de donner à voir les processus de conception et de fabrication de l’architecture permet à la fois de questionner la pratique elle-même, de partager ses hésitations et ses réussites et de multiplier la recherche formelle et spatiale face à un public d’usagers. L’expérience est rendue possible par son cadre institutionnel, hors des contraintes propres à la « pratique quotidienne de l’architecture ».

 

« If we want to respond to the multiplicity in which society manifests itself we must liberate form from the shackles of coagulated meanings. We must continuously search for archetypal form which, because they can be associated with multiple meaning, can not only absorb a programme but can also generate one »

Heman Hertzberger, Lessons for students in architecture, 1991

 

Quatrième volet du projet de recherche Systèmes des Objets, les dispositifs et les objets produits dans les espaces de la Villa Noailles en parallèle dans les deux expositions Landskating et Villa La Reine-Jeanne - Barry Dierks Architecte sont à la fois supports scénographiques et éléments autonomes en dialogue avec le contenu et les espaces de la Villa Noailles. Ils obéissent à plusieurs logiques de conception autant historique qu’intuitive. Parfois maquettes, éléments rapportés, support de documents, réparations, ils sont autant de tentatives spatiales visant à questionner les rapports constituant leur environnement.

 

- Commissariat : Sébastien Martinez Barat, Benjamin Lafore, Audrey Teichmann, Damien Roger

type :

recherche

programme:

production de dispositifs spatiaux temporaires en résidence

commande : commande directe
client :  Villa Noailles
lieu :  Hyères, France
statut : réalisé
surface : 600 m²
coût : 5 000 €
date : 

2016

crédit photo :

Lothaire Hucki